Nos conseils pour réussir vos rencontres

Article 7

Peut-on aimer plusieurs fois ? - Par Sophie Cadalen

À l'heure où les couples se défont et se refont, où les libertés acquises nous offrent la possibilité de se séparer et de s'engager de nouveau ailleurs, la qualité de nos amours s'en trouve questionnée, voire critiquée. Peut-on réellement vivre plusieurs histoires d'amour ? Le terme même d'amour est-il approprié ? Ces sentiments qui vont et viennent, qui meurent et renaissent sont-ils si profonds ?

Notre "moitié"

Le mythe de la moitié qu'il faudrait rencontrer, pour être de nouveau entier, est toujours bien présent. Il suppose que si nous trouvons la bonne personne, la seule qui nous complète parfaitement, nous serons définitivement heureux, et assurés de vieillir tranquillement ensemble. Sauf que cette assurance est extrêmement aléatoire : croiserons-nous seulement cette parfaite moitié ? Saurons-nous la reconnaître ?

Un mythe bien pratique...

Pourtant, nous préférons l'idée d'une moitié qui nous attendrait quelque part, aux possibilités qu'offre toute existence. Nous préférons les faibles probabilités de se retrouver – le monde est vaste ! – aux surprises de l'amour qui, on le sait, déboule souvent de manière inattendue. Nous entretenons la poésie de la rencontre idéale, et unique, afin de nous protéger des multiples occasions de croiser un(e) autre qui nous troublerait...

Une défense inconsciente

Car même si nous voulons tous connaître l'amour, même si nous clamons notre envie de le vivre au plus vite et pour toujours, inconsciemment nous le craignons. Nous dressons des défenses censées nous protéger de ses désordres. Ce mythe de l'amour unique – une unicité qui en garantit la valeur – est une de ces défenses érigées à notre insu. Il nous épargne la "peine" d'être emporté par nos émois, et ce qu'ils génèrent de pire et de meilleur.

Nos amours divers et variés

Car bien sûr la vie peut nous offrir la possibilité d'aimer plusieurs fois. Pour preuve, nous aimons simultanément, et sans nous en étonner, nos amis, nos parents, nos amants, notre métier, le cinéma... Et même si ces amours sont de qualité différente, et qu'ils s'éprouvent de manière particulière, ils sont les expressions d'une énergie commune. Et que l'on nomme la libido. Une énergie qui s'investit dans tous les aspects de notre quotidien, et qui poursuit différents buts en même temps.

Un potentiel inépuisable

Et cette libido ne s'épuise jamais. Quelles que soient nos déceptions, nos chagrins, nos méfiances, cette énergie vitale, qui nous porte tout au long de notre existence, est susceptible toujours de s'investir dans la relation amoureuse, au sens le plus romantique ou passionnel. Un potentiel qui pourtant nous effraie : en même temps que nous voulons aimer, nous aspirons à une certaine tranquillité, enfin épargné par les désagréments du manque de l'autre, débarrassé des affres du doute ou de la jalousie, et sans plus de désir...

Toujours la première fois.

Aimer plusieurs fois n'altère en rien la force de ce sentiment. Et nous savons comme l'amour, quand il déboule, nous donne l'impression d'être le premier, comme il nous prive de toute mémoire et de toute expérience. La seule chose que nous apprennent nos amours passés, dans le meilleur des cas, c'est à ne rien anticiper, et à profiter au présent de cette relation nouvelle. Qui n'enlève rien à ce qu'auparavant nous avons pu éprouver.

Rencontrez les célibataires qui
vous correspondent vraiment

  • Faites gratuitement notre Test d'Affinités
  • Découvrez VOTRE sélection de célibataires
  • Entrez en contact

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :