Nos conseils pour réussir vos rencontres

Article 43

La jalousie : incontournable ? - Par Sophie Cadalen

Qui n'a pas éprouvé les affres de la jalousie ? Qui n'a pas détesté l'autre qui, sous notre nez, distribuait des sourires enjôleurs qui ne nous étaient pas destinés ? Qui n'a pas craint d'être moins important(e) que cette figure du passé - un passé révolu pourtant !- qu'il(elle) a tant aimé ? Qui n'a pas rêvé d'être plus fort que ces mesquineries ? Est-ce possible, seulement ?

Un sentiment archaïque

Ce sentiment nous accompagne depuis si longtemps ! Depuis toujours nous semble-t-il. Nous avons été jaloux de nos frères et sœurs, de la première de la classe, de la copine aux si beaux cheveux et du gars qui les faisait toutes craquer. Petites morsures qui, dans la relation amoureuse - avant même qu'elle commence parfois !- peuvent devenir dévorantes, obsédantes. Et que rien ne peut raisonner. Nous aurons beau nous exhorter au calme, faire appel à notre intelligence, nous nous sentons déjà trahis, ou si près de l'être...

Un gage d'amour

Pourtant, beaucoup attribuent une grande valeur à ce fléau. Hors duquel il n'y aurait pas d'amour digne de ce nom. La jalousie de l'autre, sa suspicion et ses accusations seraient la preuve de son attachement. S'il(elle) ne tenait pas à nous, en quoi serait-il(elle) dérangé(e) par les regards sur nous portés ? Même si nous ne les avons pas provoqués - voire qu'il(elle) les a imaginés - et que rien ne justifie sa défiance. Exciter la jalousie du partenaire est d'ailleurs une tactique plébiscitée pour s'assurer de son engagement, et le conforter.

C'est ça l'amour ?

Peut-on parler d'amour lorsque, à cause de cette jalousie, nous accablons l'autre de nos reproches, que nous exigeons le compte-rendu détaillé de ses faits et gestes, convaincus de toute façon qu'il ne nous dit pas tout ? Que vise le jaloux dans l'absolu, puisqu'aucune assurance ne saurait l'apaiser ? Que l'être qui soi-disant lui est si cher soit mis sous clé, qu'il ne parle à personne, qu'il n'ait aucune existence hors de lui. Ce qui ne suffira pas au jaloux pathologique : il se méfie aussi des rêves et pensées qu'il ne peut contrôler...

Vouloir être tout pour l'autre

Qu'exprime au fond la jalousie ? Elle dénonce comme nous est insupportable cette vie de l'autre qui nous échappe, de laquelle nous ne faisons pas partie. Cette part de l'autre qui a ses propres désirs, ses propres jouissances, dont la séduction - qui traverse tous les rapports humains - ne nous concerne pas, sur laquelle nous n'avons aucune prise. Ce que la jalousie révèle surtout du jaloux, c'est comme il n'a pas confiance en sa propre fidélité, comme il se sent menacé, inconsciemment, par des pulsions qui contredisent sa morale affichée.

Se méfier des serments

Car sont suspects tous ceux et celles qui, la relation venant à peine de s'ébaucher, réclament des promesses d'exclusivité, de confession totale, qui aspirent à la transparence absolue dans le couple naissant. Même si leurs aspirations sont à priori rassurantes, elles traduisent des incertitudes qu'il est commode de projeter sur l'autre. La jalousie n'est pas indispensable aux bons débuts d'une relation, elle n'est le gage de rien. Se respecter soi, respecter l'autre seront des défis tellement plus ambitieux et profitables !

Rencontrez les célibataires qui
vous correspondent vraiment

  • Faites gratuitement notre Test d'Affinités
  • Découvrez VOTRE sélection de célibataires
  • Entrez en contact

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :