Nos conseils pour réussir vos rencontres

Article 29

Manifester son intérêt ou se faire discret ? - Par Sophie Cadalen

A peine avons-nous pris contact, à peine avons-nous commencé à nous retrouver régulièrement - d'abord - par écrans interposés, que très vite se pose la question de la bonne attitude à adopter. Faut-il manifester son intérêt ou se faire discret ? Faut-il se montrer empressé, et pressé de se rencontrer, ou afficher une désinvolture moins " agressive " ?

Quelle attitude adopter ?

Car nous serons confrontés très vite à cette alternative, et ne cesserons de la croiser ensuite. Si notre profil est remarqué par quelqu'un, et que nous avons envie de lui répondre, devons-nous le faire tout de suite ? Ou le laisser patienter pour qu'il ne croit pas que nous sommes en demande ou en attente, et donc vulnérable ? Si son message nous fait rire, nous touche, nous plaît, faut-il feindre une certaine indifférence ou lui exprimer notre émotion ? Ou faut-il l'alpaguer à coup de flatteries, et le mettre dans notre poche ?

Se " mouiller ", aussi...

Ce qui est certain, c'est que pour qu'une relation se noue, elle a besoin d'un investissement mutuel et réciproque. Si dès le début on reste sur son quant-à soi, laissant l'autre taper à notre porte et se démener pour nous intéresser, si rien n'a encore commencé et que nous ne nous sommes pas encore rencontrés, il y a de fortes chances pour qu'il se lasse et n'insiste pas. Car si nous craignons d'être envahis, l'autre craint parfois d'être trop insistant. Et son peu de persévérance - que nous lui reprocherons ! - en sera la conséquence.

L'apologie du retrait

Pourtant, nous sommes encouragés par nos amis, par les manuels de savoir-faire, à opter toujours pour la même stratégie : celle qui invite à ne pas se dévoiler, à faire semblant de ne pas y penser, à avoir quelque chose d'autre à faire ou quelqu'un d'autre à aimer. Donc à ne pas répondre avec empressement, à ne pas être trop disponible, à faire mariner l'autre pour alimenter son désir et nourrir notre mystère. Autant de tactiques qui, pour être efficaces, exigent un total sang-froid. Incompatibles, donc, avec nos émois...

Quels sont les risques ?

Car que risque-t-on, au fond, à dire ou écrire notre intérêt, à le montrer ? Que l'autre se joue de nous, de notre sensibilité ? Qu'il nous tienne sous sa coupe et en abuse ? Qu'il nous trahisse ? Mais n'est-il pas lui aussi vulnérable ? N'a-t-il pas lui aussi ses peurs et ses doutes ? Et comme nous, tellement besoin d'amour ? Bien sûr que notre sincérité peut l'effrayer, et le faire reculer. Mais ne sommes-nous pas, nous-mêmes, intimidés par son allant, et tentés de partir en courant ? Mais plus que tout, ne sommes-nous pas troublés et séduits par cette attention que l'autre nous porte ?

Le vrai danger

Car quel est le risque réel qu'à chaque fois nous courons ? N'est-ce pas celui de passer à côté d'un homme ou d'une femme que nous aurions pu aimer, avec qui nous aurions peut-être fait un bout de chemin ? Et comment contourner ce risque : en ne perdant pas de temps en simulations et en spéculations, en faisant confiance à nos élans, à notre spontanéité, plus efficaces que toutes les stratégies. Et si notre enthousiasme rebute notre interlocuteur, c'est qu'il n'est pas prêt de s'aventurer à aimer...

Rencontrez les célibataires qui
vous correspondent vraiment

  • Faites gratuitement notre Test d'Affinités
  • Découvrez VOTRE sélection de célibataires
  • Entrez en contact

Aide en ligne

Trouvez toutes les réponses
à vos questions :